mcdupont.com
Accueil du site > Nouvelles > J’ai vu passer un ange

J’ai vu passer un ange


Il y a deux semaines, je me suis envolée vers Vancouver pour assister, dans la plus grande tristesse, aux funérailles de ma petite nièce Ella, âgée d’à peine huit mois. Cette enfant si fragile, qui faisait le bonheur de ses parents, a vécu les derniers mois de sa vie à l’hôpital, aux prises avec de graves problèmes respiratoires. Ces troubles l’ont finalement emportée le 27 mars, après un dur combat.

Pourquoi en parler ici ? Peut-être en raison de cette nouvelle parue il y a quelques temps mais dont je n’ai pu retrouver la trace. Des compagnies se spécialisent dans la fabrication de poupées grandeur nature de nouveaux-nés, des poupées qui peuvent ainsi réconforter les parents endeuillés en rappelant le petit être qu’ils ont perdu. Sans être parfaitement à l’aise avec ce concept qui tire en quelque sorte parti de la détresse des uns, je peux comprendre aujourd’hui l’utilité de telles poupées pour ceux qui ont à faire face à un deuil et doivent se re-construire une vie nouvelle.

Je revois ma nièce dans son cercueil blanc, vêtue d’une jolie robe verte et son bonnet à fleurs, la plus jolie robe que je lui avais offerte !. Dépourvue de vie, elle ressemblait véritablement à une poupée de cire, avec ses longs cils, ses cheveux lisses, ses jambes potelées et ses mains délicates. Je me suis demandée si la création d’une poupée à son image serait une option envisageable, pour soulager la peine et puis, réflexion faite, je crois que non. Je suis convaincue que le souvenir intact d’une enfant vivante, déterminée à vivre, malgré tous les maux dont elle pouvait souffrir, est la seule voie possible de reconstruction. Je partage avec vous ce petit texte, lu à l’église, en son hommage.

Ella mon petit coeur

Ella Jacqueline Dupont Bedassie Quand j’ai annoncé ton départ à ton cousin, il s’est mis à pleurer et à poser les questions que nous, les adultes, redoutons tant. Pourquoi ? Pourquoi toi et pas une autre ? Pourquoi si vite ? C’est injuste. Nous te connaissions à peine ! Que l’on ait 10, 20, 40 ou 70 ans, ces questions cruelles nous ont traversé l’esprit sans que nous puissions y trouver un semblant de réponse. Et il en va d’abord pour tes parents qui doivent aujourd’hui composer avec cette épreuve et se résigner à te chuchoter un dernier au revoir.

Ta vie venait à peine de commencer... C’est vrai. Et pourtant, quand je revois ton parcours, je constate que ta courte vie a été un formidable condensé de la vie humaine. Tu as vécu des instants de grand bonheur et d’intense communion avec tes parents et tes proches. Tu as rencontré la nature, entendu les oiseaux et apprécié les couleurs et les douceurs de notre monde. Tu as goûté à l’abondance et à la générosité du sein de ta mère, tu as mesuré en lui tenant fermement les doigts la force et le calme de ton père, tu as croisé et soutenu le regard d’inconnus qui t’ont tendu la main. Je sais aussi que tu as vécu des moments d’incertitude, alors que tu trouvais prisonnière dans ton grand lit d’hopital. Mais au fil de tes expériences, tu t’es révélée une enfant lumineuse, enjouée mais aussi déterminée et combative, qui a fait l’admiration de tous ceux et celles qui t’ont rencontrée et tous ceux et celles qui ont, avec un dévouement exemplaire, pris soin de toi jusqu’à la fin.

Aujourd’hui, malgré ta courte vie, j’ai la conviction que tu as vécu pleinement. Je sais aussi que tu t’es endormie tout doucement dans les bras des tiens, avec LA grande certitude à laquelle secrètement nous aspirons tous : celle d’avoir été profondément désirée et aimée. Ton souvenir restera intact dans nos coeurs.

 

Poster un message

En réponse à :

J’ai vu passer un ange

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Bookmark and Share